+227 20 72 33 71 contact@gourivm.com

Discours de Plaidoyer de la Première Dame à l’occasion du Symposium National sur la Lutte contre les Hépatites virales au Niger

  • Mme l’Epouse du Premier Ministre
  • Monsieur le Ministre de la Santé Publique
  • Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement
  • Honorables Députés Nationaux

        -      Monsieur le Gouverneur de la Région de Niamey

         -     Mesdames et Messieurs les Représentants des organismes de système de Nations unies,

  • Mesdames et Messieurs les Représentants du Corps Diplomatique et des Organisations Internationales
  • Mesdames et Messieurs les partenaires Techniques et Financiers

         -     Chers invités ;

         -     Mesdames, Messieurs

 

Merci à tous d’avoir honoré de votre présence ce symposium sur les hépatites virales au Niger. C’est en effet une thématique d’actualité qui nous tient à cœur dans le cadre de l’amélioration de la santé de la population.

En effet, le 1er Décembre 2014 dans mon discours lors de la célébration de la Journée Mondiale de lutte contre les IST/VIH/SIDA à Tillabéry, j’ai fait un plaidoyer en direction du Ministère de la Santé Publique sur la question des Hépatites. Ce plaidoyer a été entendu sans tarder et je constate aujourd’hui avec plaisir qu’un grand projet est en train de voir le jour. J’adresse toutes  mes félicitations et mes remerciements à ce comité mis en place qui n’a ménagé aucun effort pour que nos frères et sœurs puissent disposer d’un cadre et des moyens dans la lutte contre les hépatites avec l’éradication comme objectif final.

 

Au plan Mondial, la question des hépatites devient une grande préoccupation. En effet,

selon l’OMS les hépatites B et C ont affecté 325 millions de personnes dans le monde et ont causé 1,3 millions de décès en 2015. Seule une personne sur 20 atteintes d’une hépatite le sait, et 1% des malades ont accès à un traitement. C’est ce qui a amené les scientifiques et chercheurs réunis à l'occasion de la 11ème édition de la Conférence internationale d'hépatologie qui s’est tenue à Paris les 15 et 16 janvier 2018, de faire le point sur la prise en charge des hépatites B et C.  L'OMS souhaite l'élimination de l'hépatite en 2030, et c’est un objectif réalisable. 

 

Au plan National, à l’issue des différentes présentations et des échanges,  nous pouvons retenir que les hépatites virales chroniques B et C représentent un véritable problème de santé publique au Niger avec des  séroprévalences  respectivement de 8.06% et  3.2% chez les donneurs de sang ; ce qui classe notre pays  dans la zone d’hyper endémicité.

 

Des poussées sporadiques sont enregistrées pour l’hépatite et notamment à Diffa dans un contexte d’afflux massif de réfugiés avec des complications surtout chez les femmes enceintes.

Rappelons que L’analyse de la situation au plan National réalisée en 2016 a révélé les points suivants:

  1. L’existence d’une Politique Nationale en matière de sécurité  Transfusionnelle  adoptée en 2004 qui prévoit le dépistage systématique de toutes les poches de sang à l’hépatite B et C ;
  2. La prise en compte de l’hépatite B dans le Programme Elargi de Vaccination (PEV) intégré au  Penta3, depuis 2008 ;
  3. La mise en place d’une unité de lutte contre les hépatites virales au Niger logée à l’Unité de Lutte Sectorielle Santé contre les IST/VIH/Sida  par arrêté ministériel ;
  4. L’élaboration d’un draft de Plan Stratégique National de Lutte contre les Hépatites Virales 2018-2021 avec l’appui des partenaires ;
  5. La mise en place d’une unité de prise en charge des hépatites chroniques B et C à l’Hôpital National de Niamey.

 

Mesdames, Messieurs :

Comme vous venez de l’entendre,

La riposte contre les hépatites virales nécessite la mobilisation de tous.

Les difficultés résident dans l’accès des patients au diagnostic et aux traitements dues à une insuffisance de subventions et de ressources.

 Ce retard a comme conséquence majeure la survenue de complications associées à une mortalité élevée.

Le présent symposium sur les hépatites virales au Niger nous offre l’opportunité  de lancer un vibrant plaidoyer en faveur de l’engagement de tous dans la lutte contre ce fléau.

Les prochaines étapes qui nécessitent une forte mobilisation des ressources sont :

  1. La validation du plan stratégique 2018-2021 ;
  2. L’élaboration des plans opérationnels  et leur mise en œuvre ;
  3.  Une meilleure coordination des interventions en vue d’une plus grande efficacité.

Aussi, j’invite tous les partenaires concernés à une synergie d’actions avec le Ministère de la Santé Publique,  pour la réalisation de ces importantes étapes qui nous permettrons d’aller de l’avant dans la lutte contre les hépatites virales au Niger.

Mesdames, Messieurs

Pour ma part, je m’engage personnellement à accompagner le processus pour l’atteinte des objectifs fixés.

Chers partenaires techniques et financiers, je sais pouvoir compter sur votre soutien qui n’a jamais failli à nos côtés.

Tous unis pour la lutte contre les hépatites virales.

Merci de votre aimable attention.

0
Santé - Nutrition

Assurer l’accès aux soins médicaux et à une bonne hygiène

Education

Promouvoir la scolarisation des jeunes particulièrement des jeunes filles.

Environnement

Promouvoir un environnement sain et durable

© 2020 Guri vie meilleure Tous les droits sont réservés. Développé avec Par Mougani.